FOIRE AUX QUESTIONS

Le vin n’avait pas encore terminé sa fermentation avant l’embouteillage. Vous pouvez éviter ce phénomène en utilisant votre hydromètre. La densité devrait être de 0.995 ou moins avant l’embouteillage.
Cela se produit lorsque le vin est embouteillé avant que la fermentation ne soit complétée. Pour éviter ce phénomène, vous devez conserver la température de fermentation adéquate. Il est très important de prendre un test de densité avant d’embouteiller. Cela vous dira si votre vin a bien terminé sa fermentation (0.995 ou moins).
Cela est dû à l’oxydation. Toujours soutirer votre vin avec précaution pour éviter les éclaboussures. Vous devez utiliser un tube de soutirage qui atteint le fond de la tourie ou de la cuve lors des soutirages ou de l’embouteillage. Rappelez-vous de toujours remplir à partir du fond et de ne pas laisser votre vin exposé à l’air.
Votre vin a été infecté par une bactérie, dû à une stérilisation inadéquate de votre équipement. Il est très important de vous assurer que tout votre équipement a été bien stérilisé. Une solution de sulfite est l’idéal pour cela. L’eau chaude seulement n’éliminera pas la bactérie. La propreté de l’espace de travail est également importante. Toute éclaboussure de vin doit être essuyée sans attendre, étant donné que cela attire les mouches à fruits, et qu’une seule mouche à fruits peut infecter votre vin. Vous devez utiliser du matériel fait de plastique de grade alimentaire, et il est bon également de remplacer la tubulure périodiquement.
Votre vin ne nécessite probablement qu’un peu de vieillissement. Le vieillissement est une étape très importante en vinification.
Votre vin sera sucré seulement si la fermentation n’est pas terminée. Pour vous assurer que la fermentation est terminée, prenez un test de densité; la lecture à l’hydromètre devrait être de 0.995 ou moins.
C’est probablement dû à une température inadéquate. La température doit se situer entre 70F et 80F. Si la température est trop fraîche, la levure sera inactive; si la température est trop élevée, les cellules de levure mourront. Vous pouvez, la plupart du temps, repartir la fermentation en utilisant une amorce de levure. Tirer ½ gallon de votre moût et placez-le dans une cruche de 4 litres stérile, ajoutez 2 c. à thé de nourriture à levure et un sachet de levure Champagne – Bien mélanger, et placer dans un endroit chaud (le dessus du réfrigérateur, par exemple), une fois que la fermentation est vigoureuse (6 à 12 heures), ajoutez le contenu à votre moût.
Oui. Il est recommandé de filtrer votre vin. En filtrant un vin clair, vous le “polissez”, ce qui retire toute impureté qui pourrait être présente dans votre vin, comme des cellules de levure et d’autres matières indésirables. Cela améliore le goût et l’apparence de votre vin. La filtration améliore la qualité de votre millésime et assure que le vin ne forme pas de sédiments pour les mois à venir.
La bentonite aide les levures à se multiplier plus rapidement et plus efficacement lors de la fermentation primaire. Elle aide également à précipiter les cellules de levures mortes, ce qui fait que vous transférez ainsi moins de sédiments dans votre tourie lors de la fermentation secondaire.
Il protège votre vin des bactéries et il aide à la clarification. Il aide également à prévenir l’oxydation. Vous pouvez dissoudre 50 grammes de métabisulfite de potassium dans 4 litres d’eau et utiliser cette solution pour stériliser tout votre matériel et contenants. Il est très efficace.
Il inhibe la reproduction des cellules de levures. Il ne tue pas les levures, mais prévient votre vin de refermenter. Cela est nécessaire pour tous les vins, particulièrement lorsque vous adoucissez votre vin avant l’embouteillage.
Les trousses de vinification Vineco sont conçues pour produire 23L. de vin équilibré. Lorsque vous débutez votre cuvée, vous ajoutez assez d’eau pour amener le moût à 23 litres. Il y a toujours une partie de vin laissée derrière avec les sédiments lors des soutirages. Si vous comblez avec de l’eau à ce stade, vous diluez le vin, et ainsi, le vin fini ne donnera pas le résultat escompté. Si vous suivez attentivement les instructions et que vous ne laissez pas le vin pour une longue période de temps sans qu’il n’y ait fermentation, il n’y a aucun risque d’oxydation dans la partie non comblée de la tourie.
Il est possible que le vin n’ait pas terminé de fermenter à l’embouteillage ou qu’une partie du C02 n’a pas été retirée lors de l’étape de la dégazéification. Pour prévenir ce phénomène, conservez des températures de fermentation adéquates jusqu’à ce que la fermentation soit complétée. L’hydromètre devrait indiquer 0,995 ou moins. Aussi, assurez-vous que tout le C02 soit bien évacué durant l’étape de la dégazéification avant de procéder à la clarification, à la filtration et à l’embouteillage.
Les capsules thermo-rétractables n’ont pas qu’une fonction décorative. Elles sont une partie importante du processus étant donné qu’elles protègent le liège contre les mites, les araignées, les mouches à fruits, etc… et permettent quand même à votre vin de respirer.
Une fois la fermentation terminée, vous pouvez adoucir votre vin en ajoutant du conditionneur. Vous devez ajouter le conditionneur avant la filtration. Une once par gallon arrondit le vin tandis que deux onces par gallon commencent à légèrement sucrer le vin. L’idéal est d’en ajouter au goût. Soyez prudent cependant de ne pas trop sucrer.
Vous devriez le conserver dans un endroit sombre. La lumière excite les molécules et oxyde votre vin. Vous devriez également le conserver dans un endroit exempt de vibrations (conserver votre vin sous l’escalier n’est pas une bonne idée). Vous devriez choisir un endroit dont l’humidité se situe entre 50% et 80%. Vous devriez toujours conserver votre vin loin des odeurs (les contenants de peinture, ou autre ayant une forte odeur). La raison pour cela est que cela pourrait affecter le goût de votre vin. Maintenir une température constante entre 16-21C prévient votre vin de vieillir prématurément. Des changements rapides de température dans l’endroit d’entreposage ne seront pas bénéfiques pour le vin. Vous devez conserver votre vin dans des bouteilles couchées sur le côté, de façon à ce que le liège reste humide; sinon le liège sèchera et perdra de son étanchéité. Le vin a besoin de deux choses, de le laisser reposer sans être dérangé dans un endroit sombre et frais, et d’être servi lentement, lui donnant pleinement le temps et l’espace pour bien respirer.